Le jour du mariage est le jour le plus important dans la vie d’une personne. Bien que généralement ce soit la femme qui est la plus sensible au bon déroulement de cet évènement, l’homme n’est pas non plus en reste. Parmi les éléments à prendre en compte dans l’organisation est le choix des boissons et notamment, du champagne. Cette boisson est celle indiquée pour marquer l’importance d’un évènement. Toutefois, choisir le champagne pour son mariage n’est pas chose aisée. Les différents produits proposés sur le marché peuvent rendre le choix difficile. Afin que vous puissiez décider en toute conscience, nous allons voir les différents critères à prendre en compte pour prendre la décision finale.

Les critères pour le choix

Outre la préférence des futurs époux, les facteurs à prendre en compte lors du choix du champagne pour le mariage sont le goût, le prix et la correspondance avec la saison de l’évènement.

Le goût

Un sommelier est la personne la mieux placée pour déterminer quel champagne choisir pour son grand jour. Toutefois, vous devrez rester maîtres de votre décision. Si vous êtes un amateur de ce millésime, vous avez sûrement déjà une idée de ce que vous voulez. Dans le cas contraire, vous pouvez procéder à quelques dégustations ou à consulter les guides et les autres documents sur le sujet.

Le prix

Loin de nous l’idée de brader les prix de cette boisson prestigieuse qu’est le champagne, notre objectif est juste de trouver le bon produit au meilleur prix. Si votre choix se porte sur les cuvées de grande marque, prévoyez un budget de 25 à 35 euros par bouteille. Certains fournisseurs de champagne comme cadeauvin vous proposent une réduction pour l’achat de plusieurs bouteilles à la fois. Pour un budget de 15 à 20 euros la bouteille, nous vous conseillons d’opter pour une cuvée de vigneron que ce dernier a élaboré dans le secret de ses chais.

La correspondance avec la saison

Il est évident que le repas lors du mariage dépendra de la saison de l’évènement. Il en est de même pour le champagne. En effet, cette boisson ne devra pas être en « contradiction » avec la période de l’année et les mets proposés. Ainsi, pour un mariage en été, le champagne Blanc de Blancs est idéal pour le toast. Pour les noces en automne ou en hiver, un blanc de noirs est recommandé.

 La décision finale

Lorsque tous les critères auront été pris en compte, il y aura normalement encore deux ou trois bouteilles sur lesquelles trancher. Les fournisseurs les plus coopératifs vous permettront de faire une dégustation mais autant dire qu’outre le plaisir des papilles, cela risque de rendre le choix encore plus ardu. Le mieux serait de miser sur la présentation : laquelle vous semble la plus adaptée ? Si la dégustation vous a permis de décider, tant mieux. Dans tous les cas, voyez bien votre budget, le produit sans sulfites correspond-il à vos moyens ? Bien qu’ayant une place prépondérante dans le déroulement de la fête du mariage, le champagne doit être un plaisir à savourer et non une contrainte à assumer.